Archives pour la catégorie Non classé

Un spectacle sublime !

Cecilia Bartoli (Ariodante), Peter Kalman (roi d’Ecosse), Kathryn Lewek (Ginevra), Norman Reinhardt (Lurcanio),…

Publiée par Opéra de Monte-Carlo sur Jeudi 28 février 2019

Face de bouc ma censuré le post suivant qui accompagnait ce partage de photos publiées sur la page de l’Opéra de  Monte-Carlo.

Je me demande bien pourquoi?

J’ai eu le privilège d’assister à la représentation de mardi, un spectacle extraordinaire et sublime !
Une Cécilia Bartoli au summum de son art, qui maîtrise à ce point les vocalises baroques et sa respiration qu’elle se permet de les agrémenter de rire et de hoquet en phase avec le jeu de scène allant même jusqu’à fumer un vrai cigare et faire des ronds de fumée tout en chantant !
La Diva est entourée de quatre très grandes voix, la soprano Kathryn Lewek au chant limpide qui sans excès passe du murmure aux cris de détresses sans jamais forcer, le contre-ténor Christophe Dumaux, d’une puissance ahurissante, la basse Peter Kalman à la fois tendre et majestueux, la soprano Sandrine Piau , et le ténor Norman Reinhardt.

Les critiques sur
ResMusica : https://urlz.fr/92ui
Olyrx : https://urlz.fr/92uw
Nice Matin : https://urlz.fr/92uH

Profil au Top

En prévision du 300ème anniversaire de sa création (en 1720) le SHOM réalise une série de documents destiné à retracer les méthodes employées aux cours du temps pour faire les levés destinés à la rédaction des cartes marines.
L’amicale des Hydrographes (AMHYDRO) à été sollicitée pour recréer une séance de petite sonde (sonde côtière) telle qu’elle se faisait avant l’apparition du GPS.
Cela a donné lieu à la réalisation par l’ECPAD d’un documentaire d’une douzaine de minutes appelé « Profil au top » que vous pouvez-voir sur YouTube.
Vous y découvrirez ce qui a constitué une partie importante de mes activités en tant qu’Hydrographe.
 

Vingt-huit mois sans publication sur mon blog !

C’est que quand le destin terrasse un être cher il vous blesse également, cela fait très mal et il faut beaucoup de temps pour s’en remettre.

Le cheminement nécessaire pour y arriver a été très long, et même s’il est loin d’être terminé, il est temps maintenant de revenir vers la lumière.

«Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit» (Khalil Gibran).

(Dessin de Marc Rayon)